Il y a toujours ce jour où l’on découvre encore un aspect horrible du comportement des humains envers les animaux. Il y a quelques semaines, ce jour a été pour moi le jour de la découverte de ce que pouvait représenter la cueillette de noix de coco.

Tout a commencé en tombant sur la page d’un magazine remplie de «Le saviez-vous». En haut à gauche, je lis «Saviez-vous que… les producteurs de noix de coco utilisent des singes hautement entraînés pour ramasser le fruit».

11421392_10153352554221678_1960389690_n

Le saviez-vous? L’humain peut être un sacré gros c**.

“Hautement entraînés” ??

Mon vegan-radar a crié alerte ça pue ça! et je me devais de vérifier cette info. Quelques recherches plus tard sur le web, mes craintes étaient confirmées:

Article "Life in chains" paru dans le DailyMail.

Article “Life in chains” paru dans le DailyMail – mars 2013

Un article du DailyMail de mars 2013 (Indonésie) un article sur un blog de juin 2010 (Thaïlande). dont voici des extraits:

J’avais déjà vu de telles images à la TV mais ici j’ai été étonnée par le rythme de travail des singes, à peine un palmier fini, on passe au suivant. Ça doit être très fatiguant et dès que le macaque s’arrête, son maître le rappelle à l’ordre pour qu’il reprenne le travail. Ici aussi rentabilité et compétitivité sont les maîtres mots!

[…]

Je n’ai pas voulu en savoir trop sur les conditions de dressage de ces macaques ni sur leur provenance (je pense qu’ils sont prélevés dans la nature en réservant un sort mortel à leur mère)

De quoi me dégoûter définitivement de la noix de coco, et de tout ses dérivés… Adieu huile de coco, lait de coco tant adoré et tous les desserts comportant ce fruit ?

Comment éviter de participer à cette pratique?

Le sort de ces singes vous touchent? Il est clairement important de se renseigner et de questionner, les magasins, marques de cosmétiques ou supermarchés qui vendent de la noix de coco ou ses dérivés. Un email ou message privé sur les réseaux sociaux peut suffire. Certaines entreprises prendront le temps de donner des détails, d’autres non. Cela peut déjà constituer un critère de sélection pour vos futurs achats.

Ne nous leurrons pas, on risque de participer grandement à ces pratiques avec des produits non-bio et/ou non-équitables, et bon marché, qu’on retrouve dans nos supermarchés.

Rapunzel/Raiponce, Vitaquell ainsi que le groupe Lea Nature (Jardin Bio) m’ont soulagé d’un certain poids, concernant leurs fournisseurs au Sri-Lanka. Il semblerait que quelques exceptions existent. Lisez plutôt:

Pour répondre à votre question : nos filières d’approvisionnement en noix de coco sont au Sri Lanka. Lors du dernier audit dans la plantation, voici ce qui a été observé :

La récolte se fait au bâton, uniquement par des hommes qualifiés car c’est assez difficile. La récolte se fait en général 1 fois par mois, parfois 2 par mois après observation des grappes de cocos mûres.

Puis ils procèdent à un tri entre les coco mûres et non mûres. Pendant l‘audit au Sri Lanka, nous n’avons jamais entendu parler de cette pratique …. ni vu aucun singe d’ailleurs.

Il est clair que notre marque n’autoriserait pas l’utilisation d’animaux dressés en tant que main d’œuvre.

Aurélia CAPOULUN,  Chargée de communication et relations presse Alimentaire, Santé, Diététique – Groupe LEA NATURE

Réponse de Rapunzel

Réponse de Rapunzel

Europlabo, importateur en France pour la marque Vitaquell, nous a contacté directement et précise, au nom de la marque, les infos suivantes:

La culture des cocotiers d’où proviennent les noix de coco utilisées pour la fabrication de l’huile de coco biologique pour VITAQUELL, se fait conformément au règlement de l’agriculture biologique. Ces plantations ne sont pas uniquement utilisées pour la production d’huile de coco mais également pour d’autres productions, notamment les bois de construction. Il n’y a donc pas de plantations spécifiques pour la production d’huile de coco. Les plantations sont gérées par de petites exploitations familiales et par des coopératives agricoles employant plusieurs centaines d’agriculteurs. Le respect des normes sociales et de l’environnement est ainsi assuré de cette façon.

La récolte des noix de coco mûres à point se fait à la main par des hommes « grimpeurs » qualifiés et spécialement formés à cette cueillette et non par le biais de singes. Ensuite, les noix de coco sont complètement pelées et l’eau de coco est recueillie. Toutes les parties de la noix de coco : coquille, fibres, chair, l’eau sont utilisés. Pour obtenir de l’huile de noix de coco, la chair est hachée immédiatement après la cueillette et doucement séchée. Cette chair est ensuite pressée à froid sans apport externe de chaleur, afin de préserver le caractère naturel de l’huile de noix de coco. Puis, l’huile est filtrée et mise en bouteille.

Peut-être que d’autres entreprises travaillent de cette manière, à nous de nous renseigner et de sensibiliser les marques à ce problème. Faisons valoir notre pouvoir de consomma(c)teur!

Quid de Wilmersburger (mise à jour 11.10.2016)?

Du côté du fabricant de fromage véganes, Wilmersburger, des réponses légèrement différentes ont été envoyées.

Le gérant d’un take away végane à reçu de leur part, été 2016:

We have checked again our supply chain regarding the origin of the coconut oil and have contacted our European suppliers. They assured us that they buy their oil only from selected sources whose responsible work is controlled very strictly.

They also guaranteed that they only work with suppliers that ensure appropriate ethical standards regarding the “work of animals”.

Traduction de la dernière phrase: [Nos fournisseurs] ont aussi garantis qu’ils ne travaillaient qu’avec des producteurs ayant des standards éthiques par rapport au “travail des animaux”. Mais de quel “standard” est-il question? Pourquoi n’est-il pas possible d’obtenir une réponse claire niant  clairement l’utilisation d’animaux?

Voici leur réponse à un mail d’un lecteur en octobre 2016:

« As concerns your question regarding the origin of the coconut oil, we can assure you that we have already informed all our suppliers that we expect them to exclude animal work of any kind, especially trained monkeys. The instrument to do so is the introduction of ethical standards, which have to be followed throughout the supply chain. Our trust is based on certification, where an independent third party auditor verifies that there are processes to follow standards, including the self-defined ones as this ethical standard. We are confident that our certified supply chain respects our requirements. ».

***

Si vous souhaitez nous aider à agrandir cette liste, envoyez-vous aussi un email aux entreprises qui vous vendent de la noix de coco ou ses dérivés, et faites-nous part de vos résultats en commentaires de cet article ou par email.

Entreprises ayant répondu sans clarifier/sans nier le travail de singes 

 suzi-wan-travail-singe-esclaves-cocoSuzi Wan

Entreprises ayant répondu travailler avec des fournisseurs SANS singes cueilleurs:
…Bio, provenance précisée

…Bio, provenance non précisée

…Non bio

  • Koko Dairy Free – lait (Indonésie)
  • Thai Kitchen
  • Alter Eco
  • Kara
  • Blue Elephant
  • Silk (laits végétaux)
  • Violife (fromages véganes), selon leur FAQ
  • Wilmersburger (fromages véganes)

Tu apprécies nos articles, recettes, astuces.. ?
Soutiens notre webzine indépendant avec un pourboire 🙂
Nous soutenir en cliquant ici

Commente cet article

A propos de l'auteur-e

Luisa
Grande curieuse écolo, amoureuse en cuisine, parfois baroudeuse (à petit budget). Créatrice de vievegane.ch

Pin It on Pinterest

Share This