Ces dernières années, le zéro déchet est rentré de plus en plus dans les pratiques quotidiennes des consommateurs-trices, et c’est une bonne nouvelle ! Nous sommes par exemple de plus en plus à refuser le plastique à usage unique, et cela a un effet sur le marché.

En effet, on a pu voir des grosses entreprises de prêt-à-manger commencer à proposer des plats à emporter dans un emballage consigné ou encore d’offrir un pourcentage aux consommateurs venus avec leur propre contenant.

Les déchets sont une problématique que les restaurateurs ne peuvent pas ignorer.

En France, là où l’aventure du couple de cette nouvelle start-up appelée Repulp a commencé, seules 50% des oranges sont utilisées pour la production de jus de fruit. Le reste se retrouve jeté. C’est en travaillant comme serveuse dans un bar à jus que Victoria Lièvre a eu l’idée de Repulp. Elle en a parlé à son partenaire Luc Fischer et ensemble ils ont décidé de mettre ce beau projet en place.

Crédit : Repulp

Mais alors, comment sont-ils passé des épluchures à la cup ? La recette est secrète, mais le principe général est de faire sécher toutes les parties non utilisées pour la fabrication de jus et d’ainsi obtenir une sorte de poudre magique qui servira de base aux tasses.

En plus d’être faites en matériel recyclable, ces cups sont aussi lavables à la machine et résistent très bien aux chocs : une excellente alternative au verre donc.

Malheureusement, ces cups ne sont pas encore sur le marché, la jeune start-up a besoin de notre soutien pour exister !

Toi aussi tu trouves l’idée géniale et tu as envie de les soutenir ? Cours vite sur la page de leur crowdfunding:  La cup par Repulp à base de déchets d’agrumes !

Commente cet article

A propos de l'auteur-e

Sarah
Sarah
Salut ! Moi c’est Sarah, je suis étudiante en psychologie et je suis végane depuis bientôt 3 ans, en partie grâce à vievegane.ch et à ma participation au challenge du mois végane en novembre 2015. Vous retrouverez ici des articles sur mes découvertes du moment dans le monde végane suisse, des conseils de cuisine pour étudiants fauchés, des astuces beautés, et pleins d’autres choses auxquelles je n’ai pas encore pensé mais qui viendront petit à petit compléter la liste. Enjoy !

Pin It on Pinterest

Share This