Mmmmh le pesto… je pourrais en manger des pots entiers. Et depuis que j’ai découvert à quel point c’était simple d’en faire, et bien c’est le cas! Voici pour toi une recette pour un pesto de saison – et qui va te donner une haleine d’enfer.

La saison de l’ail des ours – aussi appelé ail sauvage – vient de commencer. Tu en trouveras au marché, au supermarché, et bien sûr, dans la nature. Mais attention, si tu décides d’en cueillir toi-même, fais bien gaffe à ce que tu ramasses, pour ne pas finir comme ce malheureux couple!

Pour info, on reconnait l’ail sauvage au fait qu’il sent l’ail si tu le piles entre les doigts, également par rapport à la finesse, la souplesse et la tige de ses feuilles. Fais également attention de le ramasser loin des sentiers et chemins passants, pour éviter un maximum la contamination avec les excréments ou urines des chiens.

Alors, pour ce super pesto, des ingrédients simples, mais de qualité:

Ingrédients pour un petit bocal

  • un bouquet d’ail des ours
  • quelques tranches de tomates séchées bio, non salées
  • une petite poignée de noix fraîchement sorties de leurs coques
  • une bonne huile d’olive vierge bio, pressée à froid
  • un peu d’eau
  • optionnel: sel, poivre, levure maltée

Pour ceux qui aiment avoir des quantités exactes, désolée pour vous! Ici, ça se fait à l’arrache!

L’important est d’avoir assez de liquide pour que le robot puisse correctement hacher les feuilles (mais sans en mettre trop non plus, sinon ça sera plus une purée).

ail-des-ours-pesto-vegan-veggieromandie-recolte-sauvage

Pour réaliser tout ça, il te faudra un robot mixeur et un récipient hermétique, genre un joli pot en verre. Un mixeur plongeant, combiné à un contenant, plus haut que large, convient aussi.

préparation

Bien laver et sécher l’ail des ours. Couper en tronçons et placer dans le robot. Rajouter les tomates séchées coupées en lanières, les noix et un fond d’huile.

Mixer. Si vous vous rendez compte que le robot a de la peine à réduire ça finement, rajouter un tout petit d’eau (ou huile si tu aimes que ça soit bien GRAAAAAAS), toujours petit à petit.

Quand tout est bien réduit en purée, transvaser dans le récipient hermétique. Bien tasser le pesto pour faire remonter les bulles d’air. Tu peux arroser d’huile la surface: si c’est bien “colmaté” au gras, ça évitera des moisissures précoces.

Garder au frigo et déguster rapidement – ou mettre au congélateur pour en profiter plus tard en été.

Comment manger ce pesto?

Avec des crudités, dans une salade, avec des spaghettis/nouilles de céréales ou de légumes crus, dans un risotto, sur une pizza, dans des croissants salés, sur un bon pain aux graines, sur des patates avec de la crème, dans une polenta….

Quand manger ce pesto?

Si possible pas avant un rendez-vous galant.

Variantes

Tu as compris : pas besoin de basilic pour faire des pestos! N’importe quelle verdure pourrait jouer en fait. As-tu déjà essayé le pesto de roquette? Et pourquoi pas un aux pousses d’épinards, ou de menthe fraîche? Amuses-toi aussi à varier les types d’huiles et de noix, rajouter de la levure maltée, du sel noir, des épices… fais-toi plaiz!

pesto-ail-ours-mixer-vegan-veggie-romandie-ingredients

Variante ail des ours, noix, pignons, huile d’olive et colza.

Variante ail des ours, noix, pignons, huile d'olive et colza.

Variante ail des ours, noix, pignons, huile d’olive et colza.


Tu as essayé cette recette? Tague-là sur Instagram, FB ou Twitter: #veggieromandie, on ira liker!

Image d’illustration: Caroline Attwood

Commente cet article

A propos de l'auteur-e

Carottes et Courgettes
Carottes et Courgettes
Mange de l'herbe et des cailloux depuis 2013

Pin It on Pinterest

Share This