L’industrie de la viande sent que les habitudes alimentaires changent face à la nourriture carnée. Ainsi, de nombreuses entreprises commencent à proposer des alternatives végétales en parallèle à des produits à base de chair animale.

C’est le cas, entre autres, de Vion, géant néerlandais spécialisé en “viande” et présent également en Allemagne. Début octobre 2019, Vion a annoncé le lancement pour 2020 d’une gamme de produits 100% végétaliens “ME-AT”, reconnaissant une demande croissante des consommatrices-teurs pour des protéines végétales.

Quelques semaines plus tard, début novembre 2019, Vion va plus loin, décidant de convertir très prochainement l’une de ses usines de transformation de chair de vache en usine de fabrication de viande végétale.

Ronald Lotgerink, PDG de Vion, explique le choix de l’entreprise: “Aux Pays-Bas, la capacité de transformation du bétail s’est considérablement accrue au cours des deux dernières années et s’est révélée largement suffisante pour répondre à la demande.

Grâce aux connaissances acquises lors de divers investissements, nous faisons aujourd’hui le choix stratégique d’investir dans un site de production végétale à Leeuwarden. Nous sommes impatients de poursuivre nos relations avec nos fournisseurs de bétail sur d’autres sites, et d’accueillir nos nouveaux fournisseurs agricoles pour nos produits végétaliens.”

Ainsi, la stratégie de Vion rejoint celles des autres géants agroalimentaires:

Créer une nouvelle gamme de produits 100% végétaliens, pour séduire les fléxitarien-n-es principalement, sans pour autant renoncer à la production de produits carnés – et donc, à l’abattage de milliard d’animaux chaque année, sans nécessité.

 

Commente cet article

A propos de l'auteur-e

Luisa
Grande curieuse écolo, amoureuse en cuisine, parfois baroudeuse (à petit budget). Créatrice de vievegane.ch

Pin It on Pinterest

Share This