Ça y est Noël approche à grands pas ! Une occasion de faire une petite introspection sur une année écoulée, évoluer et passer un moment avec ses proches. Mais rappelons que les fêtes ne sont pas une période heureuse pour tout le monde. Les animaux sont tout particulièrement exploités et tués à cette période où chacun.e souhaite son rôti au milieu de la table accompagné de son foie gras en entrée.

Personnellement, c’est une période qui me pèse beaucoup. Difficile de rire aux éclats en famille lorsque les produits animaux accompagnent le repas. Mais que la force soit avec nous ! Car c’est aussi l’occasion, avec un petit bonus financier par exemple, de soutenir des associations qui militent et œuvrent pour les animaux toute l’année !

Voici une liste non exhaustive des associations et refuges auxquels nous pouvons toutes et tous apporter notre soutien :

Le refuge La Bouche Qui rit

Ce refuge a été créé en 2014, situé à Martigny en Valais. Depuis ses débuts, il a accueilli plus de 500 animaux destinés à la boucherie ou maltraités. Comme tout refuge, l’entretien des installations et les soins sont conséquents. Ils ont donc grandement besoin de notre soutien au quotidien ! Retrouve toutes les informations utiles ici.

Lire aussi : La Bouche Qui Rit, le refuge valaisan qui recueil des animaux destinés à la boucherie 

L’association Co&xister

L’équipe de la rédaction est récemment allée découvrir le sanctuaire de cette association dans le Chablais Vaudois. Une rencontre qui nous a beaucoup touché.e.s et inspiré.e.s.

Découvre notre album photos et nos témoignages ici !

Dans un objectif commun de montrer de manière concrète, comment les humain-e-s et les animaux peuvent cohabiter ensemble en sortant du rapport de domination et d’exploitation sur lequel s’est basée leur relation historique, Virginia Markus et Pierrick Destraz ont décidé de passer à l’action en créant l’association Co&xister.  Celle-ci a plusieurs missions en voici quelques unes :

  • la mise en lien des animaux maltraités ou destinés à l’abattoir avec des familles d’accueil
  • l’accompagnement de personnes qui souhaiteraient se réorienter dans une filière exempte d’exploitation animale
  • l’accueil et l’entretien des animaux adoptés
  • l’accompagnement d’humains en souffrance vers le chemin de la résilience

Un lieu hors du commun qui permet une approche globale et concrète de la cohabitation inter-espèces. Vous pouvez d’ailleurs les soutenir de différentes manières : plus d’informations ici.

Wakan et Tanka sauvés peu avant les fêtes. Photo: Luisa I.

Stop Gavage Suisse

Comme son nom l’indique, cette association se focalise sur le gavage des oiseaux destinés à produire du foie gras. Leur mission principale est de faire interdire l’importation de ce produit en Suisse. Ils organisent régulièrement des manifestations et sont aussi présents à de nombreux événements afin de sensibiliser la population à l’horreur que vivent les oiseaux. Leurs actions ont également une visée politique afin de faire changer la loi pour (enfin) sortir de l’hypocrisie. Pour rappel, cette pratique est interdite en Suisse depuis plus de 40 ans. Cependant, notre pays continue d’importer 200 tonnes de foie gras chaque année. Pour les soutenir, retrouve toutes les informations utiles ici.

Notre article sur les alternatives au foie gras 

Jay & Joy rescapés de l’industrie du foie gras

PEA – Pour l’égalité animale

Présente sur l’ensemble de la Suisse romande, où elle mène depuis 2014 des actions de lutte pour les animaux, l’association a pour but la fin du spécisme. Vidéos d’abattoir, manifestations, stands d’informations et aussi initiatrice de campagnes internationales comme la JMFS – Journée mondiale pour la fin du spécisme et la JMFP – Journée mondiale pour la fin de la pêche, PEA c’est avant tout une équipe de bénévoles passionnés qui agit largement en Suisse romande. Pour soutenir ou rejoindre l’association, retrouve les ici.

LSCV – La Ligue Suisse contre l’expérimentation animale et pour les droits des animaux

Cette association a été fondée en 1883, très engagée elle lutte notamment contre l’expérimentation animale en Suisse, promeut et encourage financièrement le développement de nouvelles méthodes. Ils informent le public en étant présents avec des stands, mais ils organisent aussi des manifestations. De plus, ils tiennent aussi une librairie café-restaurant à Fribourg :  Happy Books (je ne peux d’ailleurs que vous recommander d’y passer !!!) Elle s’engage pour « obtenir sur l’ensemble du territoire suisse, une législation qui garantisse la défense et le respect des droits de l’animal », et pour permettre « l’amélioration constante de cette législation et pour contrôler en permanence son application stricte ». Leur site est aussi une vraie mine d’or, regroupant de nombreuses informations. A découvrir ici.

La Colline aux lapins

Les défenseurs de ces êtres souvent mal compris… Nombreux sont celles et ceux qui adoptent des lapins en cage pour faire plaisir à leurs enfants, cependant la plupart d’entre nous connaissent très mal ces animaux avec des besoins spécifiques à leur nature. L’association a pour but depuis 2011 d’informer. Ils ont aussi un refuge dans le canton de Neuchâtel où ils recueillent des lapins abandonnés par leur humain. Pour en savoir plus et les soutenir.

Un des adorable pensionnaire du refuge didactique

L’association The Green Drop

L’association a pour objectif de sensibiliser la population à l’importance de réduire son impact environnemental, et d’initier un changement de comportements vers un mode de vie plus durable et respectueux de la planète. Aussi connue pour la création du premier éco-festival en ville de Fribourg qui a eu lieu en avril dernier. Une deuxième édition se prépare et aura lieu les 25 et 26 avril 2020, sur le site de Bluefactory à Fribourg. Un crowfunding a démarré tout récemment. On t’invite à découvrir leurs contreparties et leur projet.

Evidemment, il existe de nombreuses associations à soutenir et il me serait impossible de toutes les énumérer ici.

Rappelons-nous seulement que toutes les grandes causes rejoignent l’essentiel : AGIR avec le cœur ! 

Et toi, quelles sont les associations que tu soutiens pour les fêtes et durant l’année ? Dis-nous en commentaires !

Commente cet article

A propos de l'auteur-e

Keziah Perez
"La sensibilité n'est pas une fragilité, c'est l'incapacité de rester superficielle, c'est aller toujours au fond des choses, des émotions, des personnes. C'est remettre en question ce qui nous entoure et partager le meilleur autour de nous."

Pin It on Pinterest

Share This